English EN French FR

Retour à AER

Nos Projets

Nos Projets

L’ÉLECTRIFICATION RURALE, UN LEVIER POUR LA CROISSANCE DES LOCALITÉS CAMEROUNAISES

L’AER est un établissement administratif public placé sous la double tutelle de ministère en charge de l’Eau et de l’Energie et du ministère des Finances. Créée dans le contexte général de la libéralisation du secteur de l’électricité, qui commence par la loi N° 98/022 du 24 décembre 1998 régissant le secteur de l’électricité. L’agence était alors chargée de la promotion de l’électrification rurale sur l’ensemble du territoire national. Cette mission a évolué à celle de la promotion et du développement de l’électrification rurale sur l’ensemble du territoire national à la suite du décret n°2013/204 du 28 juin 2013 portant organisation et fonctionnement de l’Agence. Elle est chargée de s’approprier et de vulgariser les énergies renouvelables, de vulgariser en relation avec les administrations et organismes concernés, les technologies nouvelles d’électrification rurale. Elle contribue ainsi de manière significative à la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière d’accès des populations à l’énergie à travers le Programme 422 ; traduit dans le Plan Directeur de l’Electrification Rurale (PDER2016). De même, l’agence gère et exploite les centrales solaires ainsi que leurs réseaux associés du projet d’électrification de 1050 localités par systèmes solaires photovoltaïques au Cameroun.

Acteur majeur de l’électrification rurale au Cameroun

Selon les données de l’agence, près de 22% des localités en zones rurales sont connectées au réseau électrique, pour un taux d’électrification rurale qui atteint à peine 20% à l’échelle nationale. Ce résultat a été atteint grâce aux efforts de l’ensemble des pouvoirs publics, mais surtout à la mise en place d’une l’Agence d’Electrification Rurale pour conduire les projets dans ce secteur.

Projets en cours de réalisation

Projet d’électrification rurale phase II de 102 localités dans 05 régions.

Le projet consiste en la réalisation de 75 km de ligne MT, 235 Km de ligne BT par extension des réseaux interconnectés Nord-sud avec 8 847 branchements dans les Régions de l’Adamaoua, Centre, Nord, Ouest et Sud. Le projet est financé par l’Etat du Cameroun et la Banque Islamique de Développement à hauteur de 17 974 851 000 FCFA.

Projet d’électrification rurale de 50 localités par Extension des réseaux Interconnectés Nord

Le projet consiste en l’électrification de 50 localités par extension des réseaux interconnectés Nord, avec 4000 branchements dans les Régions de l’Adamaoua, Nord et Extrême-Nord. Il est financé par l’Etat du Cameroun et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique à hauteur de 5 934 214 000 FCFA.

Projet d’électrification rurale Décentralisée de valorisation de l’électrification pour l’agriculture et le développement rural au Cameroun

Ce projet consiste en la construction de deux petites centrales Hydroélectriques de puissance 0,5 et 1,5 MW respectivement dans les régions du centre (département du Mbam-et Kim, arrondissement de Ngoro) et de l’Ouest (département de Hauts Plateaux, arrondissement de Batié) et l’électrification associée par extension des réseaux de 52 localités dans certains départements pour 40 000 branchements. Ce projet qui est financé par l’Etat du Cameroun, Union Européenne, MINADER et le FEICOM coûtera 12 785 352 000 FCFA.

Projets d’électrification sur fonds propres des localités dans 7 régions du Cameroun (consulter avis DAO 4)

Projet d’Electrification Rurale et d’Accès à l’Energie des zones sous desservies au Cameroun en abrégé PERACE

Il couvrira six des dix Régions du Cameroun à savoir L’Adamaoua, l’Extrême-Nord, Le Nord, Le Nord-Ouest, Le Sud et L’Est.  Le projet PERACE met en place un Fonds Revolving qui permettra de préfinancer les raccordements des ménages et à recouvrer ces fonds à long terme par le mécanisme de prépaiement impliquant la société ENEO, Le MINEE, l’AER, Le MINFI, La DGI, La CAMPOST, les opérateurs de téléphone mobile, etc. Le projet comprend quatre composantes : électrification rurale par extension du réseau ; électrification rurale décentralisée ; appui aux coûts de raccordement des ménages ; renforcement des capacités institutionnelles du secteur de l’électricité et gestion du projet. Les ouvrages à construire sont essentiellement les réseaux HTA et BT pour l’électrification de 315 localités dans l’Extrême-Nord, les réseaux HTA et BT pour l’électrification de 223 localités du Nord, les réseaux HTA et BT pour l’électrification de 42 localités du Nord-Ouest, les réseaux HTA et BT en vue de l’électrification de 30 localités du Sud-Ouest. L’électrification de 30 localités de l’Est nécessitera la construction de réseaux HTA et BT.

Projet d’électrification rurale phase (II) de 102 villages dans 04 régions du Cameroun : Adamaoua, Centre, Ouest et Nord.

Financement : Banque Islamique du Développement (BID) la BADEA et l’OFID.
Objectif : booster le taux d’électrification rurale par la construction des grandes lignes reliant les unités administratives et les localités frontalières et des villages de grande importance en permettant le développement de l’électrification rurale à faible coût à travers des petites antennes de dérivation . Avec en prime, d’électrification de 177 localités dans les 04 régions pour un raccordement de 8 847 bénéficiaires.

Projet d’Electrification Rurale (PER) de 50 villages dans 03 régions du Cameroun : Adamaoua (18 villages), Nord (22 villages) et l’Extrême-Nord (10 villages).

Financement : Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA)
Objectif : améliorer les conditions de vie des populations et contribuer au développement des 03 régions du pays en permettant l’accès durable à l’électricité des habitations, des écoles, des centres de services sanitaires, des unités administratives ; réduire l’utilisation abusive de la couverture végétale par la fourniture et l’installation des infrastructures pour un branchement d’environ 4000 ménages.

Projet d’électrification rurale de 21 localités dans quatre régions

Financement : Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID).
Objectif : fourniture et l’installation des infrastructures pour un branchement d’environ 2 713 ménages.

Projet d’Electrification Rurale et d’Accès à l’énergie dans les Régions sous-desservies du Cameroun (PERACE)

Financement : Banque Mondiale et Banque Européenne d’Investissement
Objectif : contribuer au déploiement du Plan Directeur de l’Electrification Rurale (PDER2016) du Cameroun par l’électrification rurale de près de 700 villages dans 06 régions du Cameroun : Extrême-Nord (315 villages), Nord (200 villages), Adamaoua (70 villages), Nord-Ouest (42 villages),Sud-Ouest (30 villages) et Est (30villages) ;
Accroissement du taux d’accès à l’électricité des populations de la zone du projet de l’ordre de 7,46%. Avec plus de 1,5 millions de personnes impactées par projet pour environ 700 villages électrifiés et 125 000 usagers raccordés aux nouveaux réseaux construits.

Projet de production Décentralisée d’électricité et valorisation de l’électrification rurale pour l’Agriculture et le développement rural (PLAN-VER) de 52 villages dans 02 régions du Cameroun : Centre et Ouest

Financement : Etat du Cameroun (ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), l’Agence de l’Electrification Rurale (AER) et le Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunal (FEICOM),
Union Européenne.
Objectif : Améliorer l’accès à l’électricité, renforcer les usages productifs de l’électricité et développer la production décentralisée d’électricité par la valorisation des ressources renouvelables en zones rurales, grâce à la construction d’une Petite Centrale Hydroélectrique (PCH) de puissance 1,17MW dans la région de l’Ouest et l’électrification de 52 villages donc, 34 villages dans la région du Centre et 18 dans la région de l’Ouest.